Nouvelle trousse à outils alliée

Montréal, le 2 mai 2022 – La FMHF souhaite offrir des moyens concrets afin de réfléchir collectivement et développer individuellement un savoir-être allié. Un.e allié.e, c’est quelqu’un qui est prêt à prendre des mesures concrètes, pour soutenir une personne ou un groupe, afin d’éliminer les obstacles qui l’empêchent de mettre ses compétences au service du travail ou de sa collectivité. Malgré des avancées significatives, beaucoup de travail reste à faire pour que l’égalité de droit stipulée dans les textes devienne l’égalité de fait attendue par les TOUTES les femmes, d’où l’importance de notre trousse à outils.

Homme et garçons alliés à la lutte contre les violences faites aux femmes
Depuis 2015, la FMHF organise annuellement des activités de sensibilisation dans le but de mobiliser les hommes, de façon individuelle et collective. Afin d’unir leurs voix aux nôtres, la FMHF a illustré son Manifeste des hommes alliés via une capsule dynamique et engageante. Nous invitons tous les hommes qui souhaitent se joindre à la lutte à la visionner et à signer notre Manifeste. À ce jour, plus de 420 hommes l’ont signé comme preuve de leur engagement.

Être allié.e dans sa vie personnelle, des gestes simples et efficaces
Dans notre trousse alliée, vous trouverez plusieurs documents et outils afin d’être un.e allié.e dans votre quotidien. Notre nouvelle capsule offre notamment des idées de gestes alliés à faire auprès de votre famille ou de vos ami.e.s. Être à l’écoute, ne pas juger et rester présent.e. en sont de bons exemples.

« C’est tellement important de savoir quoi faire quand une amie, une sœur ou une n’importe quelle femme s’ouvre et dévoile vivre des violences. Maintenant, je sais quoi faire pour être une alliée. »
– Sophie, étudiante en techniques policières

Être allié.e dans sa vie professionnelle, des actions qui peuvent faire la différence
En milieu de travail, un savoir-être allié et proactif auprès d’une collègue victime de violences est extrêmement important. Une capsule est disponible en plus d’une liste de ressources pertinentes sur notre site, les maisons membres de la FMHF offrent de la formation gratuite en milieu de travail. Contactez-nous pour en savoir plus !

« Il faut vraiment s’assurer qu’en milieu de travail, les femmes et les personnes issues de la diversité soient intégrées, pas pour un quota mais parce qu’on voit réellement les avantages à diversifier notre milieu de travail. »
– Patrick Ladouceur, doctorant en service social à l’Université d’Ottawa et Boursier Vanier

Une Tournée de terminée et plus de 650 jeunes sensibilisé.e.s aux violences faites aux femmes
Une série de 4 vignettes a été créée dans le but de sensibiliser plus de 650 étudiant.e.s inscrit.e.s aux techniques suivantes ; techniques policières, techniques de travail social, techniques d’éducation spécialisée et techniques d’intervention en délinquance. Ce projet, financé par le Secrétariat à la Condition féminine, nommé la Tournée des Cégeps alliés, se constitue d’ateliers-discussions visant à échanger autour des violences faites aux femmes, du rôle d’allié, des enjeux en matière d’égalité entre les sexes et des problèmes qui découlent des discriminations inscrites dans les schémas sociaux et qui touchent encore majoritairement les femmes.

N’hésitez pas à les consulter, télécharger et partager dans vos réseaux et sur vos médias sociaux.

 

-30-

 

CONTACT MÉDIA : Elisabeth Viens Brouillard | 514 233 8256 | eviens-brouillard@fede.qc.ca

 

À PROPOS DE LA FMHF :

La FMHF représente 37 maisons d’hébergement au Québec qui hébergent chaque année près  de 3000 femmes et leurs 1500 enfants, victimes de violences conjugale et familiale, de traite, de violences basées sur l’honneur, d’agressions et d’exploitation sexuelles, etc. Elles répondent à plus de 50 000 appels et assurent plus de 175 000 suivis individuels. Elles soutiennent, via leurs services externes, plus de 5000 femmes et enfants. La FMHF représente également plus de 165 unités de deuxième étape dans une vingtaine de maisons, qui accueillent les femmes et leurs enfants pour de l’hébergement à plus long terme assurant ainsi leur sécurité physique et psychologique afin de favoriser leur reprise de pouvoir sur leur vie.

S'abonner à notre infolettre