L’arbre qui cache la forêt

photo

Le choix des femmes est également l’argument invoqué par la FFQ pour justifier son opposition à la loi visant à interdire le voile intégral (niqab et burqa) dans la fonction publique. Ce faisant, elle banalise une pratique discriminatoire qui porte atteinte à la dignité des femmes. Cette position est d’autant plus choquante dans le contexte actuel où des dizaines de femmes résistent au régime iranien et se font emprisonner pour le simple fait de retirer leur voile.

(…) 

Il ne peut y avoir de véritable choix sans une véritable égalité, ce qui est loin d’être le cas pour bien des femmes dans le monde, et ici même au Québec. C’est ce qui ressort, notamment, du mémoire de la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes (FMHF) dans le cadre du forum « Valorisation de la diversité et lutte contre la discrimination » du ministère de l’Immigration.