Étude du YWCA : Savoir dire oui

Ce thème, largement négligé dans les études sur la violence, est une réalité pour nombre de femmes. De nombreuses femmes souffrant de troubles mentaux et de toxicomanie et fuyant la violence ont très peu accès aux refuges et logements de transition pour femmes violentées. Cela les expose à un risque considérable d’itinérance tandis que leurs besoins restent sans réponse. 

Télécharger l’étude :  » Savoir dire oui : pratiques efficaces pour héberger les femmes fuyant la violence et ayant des problèmes de santé mentale et de toxicomanie  » 

S'abonner à notre infolettre