Égalité professionnelle : les « Happy Men » reçus au ministère français des Droits des femmes

logohappymen

«  90% des comités de direction et comités exécutifs sont composés d’hommes et […] sans eux, il faut bien l’admettre, la question de l’égalité professionnelle avancera moins vite », explique Antoine de Gabrielli, fondateur du réseau.

Afficher son appartenance aux Happy Men ne semble cependant pas si facile : « Les femmes soutiennent l’initiative, l’accueil est plus mitigé chez les hommes. Il faut expliquer et lutter contre la peur du changement, le conservatisme, l’incompréhension, le poids des habitudes et des stéréotypes », décrit Arnaud Morlaes, chef de la gestion du risque bancaire chez BNP Paribas. La secrétaire d’État chargée des droits des Femmes, Pascale Boistard, a évidemment salué leur courage : « Voir des hommes s’interroger, s’impliquer et s’organiser pour défendre une société plus équilibrée, dans la famille comme dans le travail, est essentiel ». 

Lire l’article complet

S'abonner à notre infolettre