Derniers jours pour voir l’exposition de Diane Trépanière « Un cri, un chant, des voix » !

Cette installation photographique gravite autour d’un monument ritualisé dédié à la mémoire des quatorze jeunes femmes tuées brutalement le 6 décembre 1989 lors de la tragédie de l’école Polytechnique. À partir d’éléments photographiques en noir/blanc sur papier argentique et des impressions numériques couleur de grand format, cette installation met en relation différents lieux/liens mnémoniques que la violence sexiste millénaire recèle.

Elle s’articule autour de 4 territoires/mémoires à résonance sociale, historique, individuelle et collective qui, quoique formellement très distincts, s’interpellent en soulevant certaines dualités propres à une telle tragédie : violence et paix, mort et vie, ombre et lumière, souffrance et élévation, révolte et compassion, vulnérabilité et force, solitude et solidarité, privé et politique, passé et présent. Quatre sources métaphoriques où le corps, le cœur et l’esprit doivent puiser afin que le geste créateur porte des forces agissantes, réparatrices et constructives. L’art comme lieu de mémoires vivantes.

Description complète

Maison de la culture Frontenac, 
2550 rue Ontario Est

Du mardi au jeudi de 12 h à 19 h
Du vendredi au dimanche* de 12 h à 17 h
* Fermé le dimanche fête du Travail.

L’accès aux expositions est toujours gratuit.

Le travail artistique de Diane Trépanière à également fait l’objet d’un livre portant le même nom, aux éditions du Remue-Ménage. Plusieurs écrivaines, militantes et proches des victimes ont également été conviées à réfléchir au sens de cette tragédie. Généreux en mots et en images, le livre « un cri un chant des voix » ouvre un espace de guérison et de réappropriation à la fois intime et collectif. En vente dans toute bonne librairie. 

Avec la participation de : 

Martine Audet, Joséphine Bacon, Catherine Bergeron, Julie Chateauvert, Louise Cotnoir, Denise Desautels, Louise Dupré, Sylvie Gagnon, Martine Haviernick, Nadine Haviernick, Sylvie Haviernick, Louise- Andrée Lauzière, Valérie Lefebvre-faucher, France Théoret et Élise Turcotte.

S'abonner à notre infolettre