Vers une société égalitaire et sans violence : la tournée des cégeps alliés

À Montréal, le 24 novembre 2021. La Fédération des maisons d’hébergement pour femmes (FMHF), en partenariat avec le Cégep de l’Outaouais, le Cégep Garneau, le Cégep de Trois-Rivières, le Cégep de Sherbrooke ainsi que le Collège Ahuntsic, est fière d’annoncer la tenue de l’événement « Vers une société égalitaire et sans violence : la tournée des cégeps alliés », visant à sensibiliser les futur.e.s intervenant.e.s à la lutte contre les violences faites aux femmes.

Déployée à travers cinq cégeps de la province, cette tournée novatrice et unique au Québec se présente sous forme d’ateliers-discussions autour des thèmes suivants : le rôle d’allié (notamment des jeunes hommes), les enjeux liés aux violences faites aux femmes ainsi que les moyens d’action pour mener la lutte concrètement, de façon individuelle et collective, tant sur le plan personnel que professionnel.

La parole aux cégépiens et cégépiennes
Le projet, financé par le Secrétariat à la Condition féminine, est inspiré de l’événement Déjeuner des hommes alliés, concept mené par la FMHF depuis 2015. Nous prévoyons discuter avec les étudiant.e.s en techniques policières, techniques de travail social, techniques d’éducation spécialisée et technique d’intervention en délinquance. Les ateliers se dérouleront durant la session d’automne 2021, dans le cadre des 12 jours d’action contre les violences envers les femmes, ainsi que durant la session d’hiver 2022.

De futur.e.s intervenant.e.s alliés
Les futur.e.s professionnel.le.s des programmes visés seront amenés à intervenir auprès des femmes et enfants violentés, tout en collaborant de façon régulière avec les équipes des maisons d’hébergement de leur région. Par ailleurs, le rapport final du Ministère de la Sécurité publique recommande d’enchâsser dans la Loi sur la police l’obligation pour les services de police de conclure des ententes tripartites englobant les centres d’aide aux victimes d’actes criminels et les maisons d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale. À ce titre, la FMHF souhaite offrir l’opportunité à plus de 400 étudiant.e.s d’accéder à une meilleure lecture des enjeux qu’ils rencontreront sur le terrain dans le cadre de leur travail. Les ateliers seront animés de témoignages et de conférences venant d’intervenant.e.s, de policier.ère.s et de recherchistes, apportant ainsi une nouvelle perspective et une meilleure vision d’une réalité possiblement engendrée en milieu de travail.

Une thématique au reflet de l’actualité…
Au-delà de la concertation des corps professionnels concernés par ces enjeux, il est impératif de faire de cette lutte un combat sociétal qui engage l’ensemble de la société. La FMHF est d’avis que les jeunes sont les acteur.rice.s d’un avenir que l’on veut égalitaire et sans violence.

 

-30-

 

CONTACT MÉDIA : Elisabeth Viens Brouillard | 514 233 8256 | eviens-brouillard@fede.qc.ca

À PROPOS DE LA FMHF :

La FMHF représente 36 maisons d’hébergement au Québec qui hébergent chaque année près de 3000 femmes et leurs 1500 enfants, victimes de violences conjugale et familiale, de traite et de violences basées sur l’honneur, d’agressions et d’exploitation sexuelles, etc. Elles répondent à plus de 50 000 appels et assurent plus de 175 000 suivis individuels. Elles soutiennent, via leurs services externes, plus de 5000 femmes et enfants. La FMHF représente également près de 150 unités de deuxième étape dans une quinzaine de ressources, qui accueillent les femmes et leurs enfants pour des séjours plus longs.

S'abonner à notre infolettre