Trudeau ému par le souvenir du drame – Polytechnique

canaltogo

Lors de la journée de commémoration de la tuerie de Polytechnique, survenue le 6 décembre 1989, des groupes de femmes ont tenu à rappeler que des femmes autochtones subissent toujours de la violence dans le silence.

Pour la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes, même si l’on reconnait aujourd’hui cette tuerie comme un crime politique envers les femmes, la lutte pour l’égalité, la justice et le droit de vivre dans un monde sans violence est loin d’être terminée pour celles-ci.

Le gouvernement fédéral a d’ailleurs annoncé en novembre vouloir tenir une commission d’enquête sur les femmes autochtones disparues ou assassinées. 

S'abonner à notre infolettre