Les résultats d’une étude sur la violence conjugale, remis en question

manon_gravel

Une étude réalisée par le Centre d’étude sur le trauma de l’Institut universitaire en santé mentale révèle que plus du tiers des jeunes couples sont exposés à de la violence physique à l’intérieur de leur relation; des résultats remis en question par Manon Monastesse, directrice de la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes, qui rappelle qu’il faut départager la violence bidirectionnelle de la violence conjugale.

S'abonner à notre infolettre