Marcher pour les femmes victimes de violence conjugale

marche_contre_lq_vc

«Le 24 juillet 2012, j’ai réussi à me sauver d’une situation de violence conjugale. J’ai été hébergé près de 11 mois en maison d’hébergement, et tout de suite, j’ai senti que d’aider les femmes victimes de violence conjugale serait ma cause», explique Mme Paradis.,

Cette dernière, qui vient de terminer l’écriture de son histoire ce weekend, pensait à faire une grande marche depuis longtemps.

Le 31 mai 2017 sonnera le départ du parcours de la Malbaie dans Charlevoix jusqu’à Portneuf dans la Capitale-Nationale afin d’amasser des fonds pour améliorer les services en maison d’hébergement.

Pour tous les détails, consultez le blogue de Céline Paradis.

Pour voir l’entrevue, cliquer ici

S'abonner à notre infolettre