Où en sont les femmes du Québec ?

csf_8_temps

Ainsi remarque-t-on que les femmes immigrées et les femmes autochtones ont un poids croissant au sein de la société québécoise, que les filles sont persévérantes à l’école et qu’une part grandissante des femmes poursuivent des études supérieures. 

Cependant, les choix scolaires continuent d’être influencés par une vision traditionnelle des rôles sexuels. C’est ce qu’indiquent les données sur les effectifs étudiants au collégial technique et à la formation professionnelle.

Pour ce qui est des revenus, des écarts subsistent toujours entre ceux des femmes et ceux des hommes.

Quant à la vie familiale, le pourcentage de femmes qui vivent en couple est en baisse et les familles monoparentales sont le plus souvent dirigées par une femme. Les femmes ont moins de temps libre que les hommes et cet écart est plus marqué chez les aînés.

Dans les lieux de pouvoir, la présence des femmes augmente sensiblement, mais la parité n’est pas encore atteinte.

Lire l’étude Portrait des femmes en 8 temps 

S'abonner à notre infolettre