Campagne des 12 jours d’action 2023

Campagne

Banniere FB 01
site
Banniere FB 01

TOUS CONCERNÉS PAR LES VIOLENCES

Malgré les efforts des campagnes de sensibilisation à la lutte contre les violences faites aux femmes et des actions promotrices d’égalité, chaque jour les femmes continuent de subir des violences de la part d’individu à leur endroit, majoritairement de la part d’hommes perpétrant des agressions et des violences dans le but de les contrôler, de les soumettre, d’exercer sur elles une domination. 

 

EN 2021,

76,8 % DES AUTEURS PRÉSUMÉS
DE VIOLENCE CONJUGALE ÉTAIENT DES HOMMES

 

Les chiffres parlent

D’après le ministère de la Sécurité publique, en 2021, on constate que “76,8% des auteurs présumés de violences conjugales sont des hommes”. En parallèle, « les femmes demeurent les principales victimes de crimes perpétrés en contexte conjugal déclarés par la police en 2021 (76,4 % des victimes) ». (Source ici). 

De plus, en 2021 au Québec, les hommes représentaient “les principaux auteurs présumés d’infractions sexuelles (95,4%)”. La même année, les femmes représentent quant à elles “une grande majorité des victimes d’agressions sexuelles (81,4 %)”. (Source ici).

 À la lueur de ces statistiques, tant en violence conjugale que sexuelle, le constat est clair : ce sont majoritairement des hommes qui sont à la source de ce problème de société.

 

EN 2021,

95,4 % DES AUTEURS PRÉSUMÉS D’INFRACTIONS SEXUELLES  ÉTAIENT DES HOMMES
 

Un message clair 

Les seules personnes capables de mettre fin aux violences envers les femmes resteront toujours les auteurs de ces violences. Mais les hommes alliés peuvent faire partie de la solution en éduquant leur entourage, dénonçant les comportements sexistes et violents lorsqu’ils sont témoins et unir leurs voix aux nôtres.

 Ce ne sont pas tous les hommes qui sont auteurs de violence, mais tous les hommes peuvent participer à éradiquer les violences faites aux femmes. 

Plus largement, ils doivent aussi concrètement œuvrer pour l’élimination de l’ensemble des actions et discours contribuant à maintenir cette intenable situation. En tant qu’ami, collègue, fils, frère, père surtout : il faut se demander de quel monde nous avons besoin afin de permettre l’émancipation et la réalisation pleine et entière de chacun.e des membres de notre société.

Trousse à télécharger et partager : visuels, vignettes et plus ! 

Passez à l'action!

Manifester votre appui dans la lutte en devenant un homme allié, et encourager d’autres hommes de votre entourage dans la démarche. 
 


Faites partie du mouvement et signez le manifeste des hommes alliés :

Dénoncer toutes les manifestations des violences faites aux femmes, même celles qui nous semblent moins graves ;
 
Dénoncer les commentaires et blagues sexistes et violentes qui sont dites par vos pairs,
 
Dénoncer toute forme de violence envers les femmes autochtones, racisées et trans en plus d’offrir votre appui comme allié à leurs mouvements ;
 
Sensibiliser notre entourage personnel et professionnel à cette réalité ;
 
• Participer à l’éducation des enfants, filles et garçons, en ce qui a trait au consentement et aux relations saines et égalitaires ;
 
Rappeler aux élu.e.s municipaux, provinciaux et fédéraux que nous nous attendons à ce qu’ils et elles mettent en place et financent adéquatement et un ensemble de mesures pour soutenir les femmes violentées et pour lutter contre les violences faites aux femmes et aux enfants ;
 
Dénoncer toute politique ou décision gouvernementale qui peut nuire aux femmes violentées ou à l’égalité pour les femmes ;
 
Dénoncer tout propos ou discours masculiniste ou antiféministe, qui s’oppose à l’émancipation des femmes.
 

 Apprenez-en davantage !

Vous souhaitez en apprendre davantage sur les différentes manifestations et formes de violence, consultez nos ressources en ligne.

Découvrez nos maisons d’hébergement   

Plus que jamais, les maisons d’hébergement s’investissent pour soutenir les femmes violentées, chaque jour à travers le Québec. Durant les 12 jours, nous vous informerons des activités offertes au public développées par les maisons d’hébergement de la FMHF, le tout sur nos réseaux sociaux ! 

  
12 jours d’action contre les violences faites aux femmes

Les 12 jours d’action ont lieu chaque année au Québec du 25 novembre au 6 décembre. Le 25 novembre marque la journée internationale contre les violences envers les femmes décrétée par l’ONU, le 6 décembre commémore la tuerie de Polytechnique, où 14 femmes ont perdu la vie, tuées parce qu’elles étaient femmes.

Chaque année, ces dates nous rappellent l’importance de poursuivre les initiatives et actions pour défendre les droits des femmes à vivre dignement, dans une société exempte de violence à leur égard.

Malgré les avancées significatives des dernières années, le quotidien des femmes restent toujours autant marqué par le risque de vivre des violences sexospécifiques, chaque jour, simplement parce qu’elles sont femmes.

 

Le collectif des 12 jours :  

La FMHF fait partie du Comité des 12 jours d’action contre les violences faites aux femmes. Pour découvrir la campagne ainsi que les activités programméehttps://www.12joursdaction.com/programmation  

 

Des ressources existent pour aider les femmes violentées. 

Cette initiative est soutenue par le Secrétariat à la condition féminine

logo secretariat condition feminine e1456776388574