Plan Nord au féminin

Entre autre, on retrouve un écart de salaire entre les hommes et les femmes encore plus prononcé qu’ailleurs au québec. La nature des postes occupés renvoient aux stéréotypes de genre : elles sont femmes de chambre ou encore elles gèrent la cantine. En 2012, elles n’étaient que 1,3 % à occuper des postes en construction.

 On rapporte également une augmention alarmante des agressions sexuelles, passant de 67 à 102 en trois ans seulement, depuis le début du Plan Nord en 2011.

Article de Catherine Lévesque, Huffington Post

S'abonner à notre infolettre