L’ombre qui plane

aurelie

Les Journées d’action contre la violence envers les femmes battent leur plein. Depuis le 25 novembre et jusqu’au 6 décembre, plusieurs activités de mobilisation et de sensibilisation ont lieu un peu partout, au Québec et ailleurs dans le monde (…) 

Cette semaine, la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes organisait un Déjeuner des hommes, où les participants étaient invités à discuter de leur rôle dans la lutte contre la violence faite aux femmes. Il s’agit d’une très belle initiative. Mais force est d’admettre que ce genre d’appel est rarement entendu. Il faut multiplier les occasions de réfléchir tous ensemble à la violence faite aux femmes, car il ne s’agit pas que d’une affaire de femmes: c’est un enjeu de société.

S'abonner à notre infolettre