Financement fédéral en itinérance – Un 10 millions $ à affecter adéquatement et rapidement !

rapsim

Étant donné l’ampleur de la situation de l’itinérance à Montréal, ces fonds doivent être attribués en tenant compte des différents besoins et le plus vite possible.Voilà pourquoi le RAPSIM vous invite à participer dès maintenant à une campagne de lettres auprès des ministres responsables à Ottawa et à Québec.

L’argent est là…

La hausse est de taille, soit 50% du budget total. Pour Montréal, ça représente quelque 4 millions $ de plus par an pour les deux prochaines années, auxquels s’ajoutent 2 millions $ de fonds résiduels qui sont aussi à affecter. Total, 10 millions $ de plus à réinvestir dans la lutte à l’itinérance.

Il faut maintenant l’attribuer…

Cette bonne nouvelle constitue la première augmentation du budget de la SPLI depuis sa mise en place, il y a une quinzaine d’années. Sachant l’ampleur des besoins, notamment en termes d’intervention, en développement de logements sociaux et d’amélioration d’équipements et installations d’organisme, il ne faut pas perdre de temps et faire descendre au plus vite ces nouveaux fonds sur le terrain.

Depuis deux ans, l’imposition de l’approche Housing first pour 65% du financement SPLI du gouvernement conservateur a fait mal, laissant sur la paille plusieurs actions, telles de prévention et d’immobilisation. Voilà pourquoi le retour à une approche globale, qui passe par le financement d’une diversité de services et d’interventions, est nécessaire et les priorités et perspectives de financement doivent être déterminées au niveau régional.

Une campagne pour qu’Ottawa et Québec agissent rapidement !

Pour que l’argent sorte rapidement et que le mode d’attribution tienne compte des différentes réalités de l’itinérance à Montréal, le RAPSIM vous invite, en tant qu’organisme et/ou comme citoyenNE, à reprendre le modèle de lettre proposé et à le personnaliser à votre guise. Ensuite, envoyez votre lettre au ministre fédéral, Jean-Yves Duclos, de même qu’à la ministre déléguée à Québec, Lucie Charlebois.

N’oubliez pas de mettre le RAPSIM en copie conforme (cc). Vos lettres seront bien utiles pour défendre nos demandes lors de nos représentations à venir avec différents interlocuteurs, tels des éluEs des trois paliers de gouvernement. Faites parvenir votre lettre le plus rapidement possible, d’ici le 29 avril 2016.

La SPLI, ça presse ! L’argent supplémentaire doit être redistribué selon une approche globale et au plus vite !

Site RAPSIM disponible ici

Facebook RAPSIM disponible ici 

Photo: Facebook RAPSIM 

S'abonner à notre infolettre