Fin de la TPS sur les produits féminins : la motion est adoptée

npd

Pour la députée d’Alfred Pellan, Rosane Doré Lefebvre, il s’agit d’une belle victoire pour les femmes.

C’est la députée néo-démocrate Irene Mathyssen qui a déclaré samedi dernier que cette taxe coûtait aux femmes plus de 36 M$ annuellement.

En effet, alors que les produits considérés comme essentiels à la vie quotidienne sont exemptés de taxe, les produits dits «de luxe» y sont assujettis.

«Les produits hygiéniques féminins ne sont pas un luxe, il est absurde que les femmes aient à payer des taxes injustes sur les tampons», a écrit Mme Doré Lefebvre.

Le NPD a donc utilisé sa journée d’opposition pour demander que soit mis fin à cette taxe de vente fédérale.

Sur son site, Mme Doré Lefebvre précise que «bien qu’il s’agisse d’un pas dans la bonne direction, le gouvernement doit maintenant prendre les mesures nécessaires pour respecter ses promesses.»

L’Écho de Laval

S'abonner à notre infolettre