La Banque interrégionale d’interprètes (BII) augmente ses tarifs

La BII permet aux établissements d’améliorer l’efficience des services en facilitant la communication entre le professionnel et le client, à la fois sur les plans verbal et culturel ainsi que d’assurer une prestation des services plus sécuritaires. 

L’Agence de Montréal entend procéder à un rehaussement des honoraires des interprètes de la banque (de 33 à 35 dollars de l’heure) et à un rehaussement des frais de gestion de 10 à 14%. 

Vue la population à desservir, les maisons d’hébergement de la grande région de Montréal consacrent déjà, annuellement, plusieurs millliers de dollars en frais d’interprétariat, et ce, afin d’assurer l’égalité pour toutes les femmes, notamment dans l’accès aux ressources dédiées aux femmes violentées vivant de multiples problématiques sociales.

Cela aura pour conséquences d’augmenter significativement les frais liés à l’interprétariat dans le budget des maisons d’hébergement pour femmes de la région de Montréal. Cela aura aussi pour effets de désavantager les femmes allophones.

Lire la lettre de l’Agence

Lire le rapport annuel 2012-2013

Lire le dépliant de la BII

S'abonner à notre infolettre