Un hommage à sa mère tuée

Une femme de la Rive-Sud, avec la maison Simonne Monet-Chartrand, veut sensibiliser les gens au phénomène de la violence conjugale. Un an après le décès de sa mère, une femme de la Rive-Sud veut sensibiliser les gens à l’importance de détecter les signes avant-coureurs de la violence conjugale avant que le pire ne survienne.

S'abonner à notre infolettre