Ugo Fredette: un intérêt pas anodin pour les cas d’enlèvements

Des experts sont intrigués par le fait qu’Ugo Fredette ait produit des films sur des disparitions d’enfants avant d’enlever son fils, une circonstance importante, mais qui sort complètement de l’ordinaire.

Une telle fascination pourrait aussi «faire écho à un profil obsessionnel», ce qui va souvent de pair avec le désir de contrôle total qu’on retrouve dans les dynamiques de violence conjugale, explique Manon Monastesse, directrice de la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes.

Les hommes qui commettent un enlèvement ou un homicide familial ont toutefois plusieurs choses en commun. Ils sont généralement en rupture amoureuse. Et, dans de nombreux cas, la violence conjugale était déjà présente au sein du couple.

S'abonner à notre infolettre