Statistiques 2014 sur les infractions sexuelles au Québec

stats

En 2014, l’ensemble des corps de police du Québec ont enregistré 5 340 infractions sexuelles (y compris les agressions sexuelles et les autres infractions d’ordre sexuel), ce qui constitue une diminution de 2 % par rapport à 2013 (5 407).

Faits saillants

En 2014, l’ensemble des corps de police du Québec enregistrent 5 340 infractions sexuelles (y compris les agressions sexuelles et les autres infractions d’ordre sexuel), soit une diminution de 2 % par rapport à 2013 (5 407).

Soulignons que 67,1 % (3 585) des infractions sexuelles sont des agressions sexuelles, dont la quasi-totalité sont des agressions sexuelles simples (3 520). Par ailleurs, les agressions sexuelles simples ont diminué de 5 %, passant de 3 704 à 3 520 en 2014.

On enregistre une diminution de 5,4 % du taux global d’agressions sexuelles (niveaux 1 à 3), passant de 46,2 à 43,7 en 2014.

La moitié (50,1 %) des victimes d’agressions sexuelles graves (16) sont mineures et un peu moins des deux tiers ont moins de 12 ans.

Le pourcentage des autres infractions d’ordre sexuel poursuit sa croissance depuis 2006 pour atteindre75,4 % en 2014.

Les infractions liées au leurre d’un enfant au moyen d’un ordinateur ont atteint un sommet inégalé en 2014. À ce sujet, 413 infractions ont été enregistrées, soit une hausse de 67,9 % relativement à 2013.

Pour une seconde année consécutive, la Côte-Nord est la région qui affiche le plus haut taux d’infractions sexuelles (117). Viennent ensuite l’Abitibi‑Témiscamingue (100,1) et la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (83,3).

Consulter en ligne

Infractions sexuelles au Québec en 2014

Pour télécharger le PDF, voir document joint ci-dessous

Télécharger le document

S'abonner à notre infolettre