Maisons d’hébergement : plus d’immigrantes et moins de services

Une étude de l’Institut de recherche et d’information socio-économique (IRIS) révèle qu’au moment où le nombre de femmes immigrantes explose dans les maisons d’hébergement, le budget de celles-ci est à la baisse en raison des politiques gouvernementales d’austérité.

S'abonner à notre infolettre