Le plan d’action du NPD pour lutter contre la violence faite aux femmes : un gain pour les refuges de la Rive-Sud

LONGUEUIL – Les candidats du NPD de la Rive-Sud sont fiers du plan du NPD pour instaurer un plan d’action national pour lutter contre la violence faite aux femmes.

«C'est une nouvelle réconfortante pour les trop nombreuses victimes de violences conjugales à Longueuil, a indiqué Sadia Groguhé (Longueuil—Charles-LeMoyne). Je travaille depuis quatre ans avec les centres d'hébergement et de transition comme le Pavillon Marguerite-de-Champlain et La Chaumière et j’ai vu à quel point Stephen Harper a abandonné nos sœurs, mères et filles qui sont victimes de violence.»

Un gouvernement du NPD entend rétablir le Programme d’amélioration des maisons d’hébergement coupé par les conservateurs afin d’accroître l’accès aux refuges et aux maisons de transition pour les femmes et les filles qui en ont besoin.

«Ici sur la Rive-Sud, nous avons la chance de pouvoir compter sur une maison d’hébergement comme le Carrefour pour Elle pour soutenir les femmes victimes de violence conjugale, a expliqué Pierre Nantel (Longueuil—Saint-Hubert). Une ressource comme celle-ci, qui offre une sécurité physique et un soutien émotionnel à nos femmes et à nos filles, est précieuse dans notre communauté. Je suis très content du plan du NPD. Tom Mulcair reconnaît l’expertise développée par ces organisations et veut y investir pour leur donner encore plus de moyens.»

«J'ai siégé au comité permanent de la Condition féminine et j'ai été présidente du caucus des femmes du NPD, donc je peux vous dire à quel point les maisons d'hébergement ont besoin de plus de ressources, a ajouté pour sa part Djaouida Sellah (Montarville). Je ne comprends pas comment on peut socialement accepter que des femmes se voient refuser l'accès à ces maisons. Un gouvernement NPD corrigera cette injustice.»

Mettre fin à l’indifférence et la négligence des conservateurs sera une priorité du NPD. Voilà pourquoi les Québécois et Québécoises sont de plus en plus nombreux à faire confiance à Thomas Mulcair pour apporter du changement à Ottawa.

«Il est important de rappeler que la lutte contre la violence faite aux femmes est l'affaire de tous, affirme Hoang Mai (Brossard—Saint-Lambert). C’est pour ça que le NPD collaborera avec les groupes de femmes, les organismes tels que Com’Femme, les communautés autochtones et le gouvernement du Québec pour établir notre plan d’action. En tant que société, nous méritons mieux.»

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Équipe de Sadia Groguhé

Pierre Challier challier.pierre.bm@gmail.com 514 248-1603

Équipe de Pierre Nantel

Élizabeth Brosseau elizabeth@pierrenantel.org 514-516-5820

Équipe de Djaouida Sellah

Maxence Huard Lefebvre djaouida.sellah@npd.ca 514-756-3989

Équipe de Hoang Mai

David Weatherall david.weatherall@npd.ca 613-299-0168

Partagez partager