Revue de presse

Journaux, télé, radio, médias sociaux.: pour tout savoir sur les sujets brûlants d'actualité ! 

Violence conjugale : Québec pressé de mieux former les policiers

08 Décembre 2020

La Fédération des maisons d’hébergement pour femmes (FMHF) a salué lundi les recommandations contenues dans le rapport du comité. «Nous portons beaucoup d’espoir dans l’application de ces recommandations et les changements que cela peut apporter dans la protection des femmes violentées et leurs enfants», a déclaré sa directrice, Manon Monastesse, par voie de communiqué, lundi.

Violence conjugale : Québec pressé de mieux former les policiers

08 Décembre 2020

Un comité formé dans la foulée du meurtre de la jeune Daphné Huard-Boudreault par son ex-conjoint en 2017 presse Québec de mieux former les policiers afin qu’ils protègent davantage les victimes de violences conjugales dont les agresseurs demeurent introuvables. Il s’agit d’une des 28 recommandations contenues dans le premier rapport annuel du Comité d’examen des décès liés à la violence conjugale publié lundi au terme de deux ans de travaux.

Un comité presse Québec de mieux former les policiers

08 Décembre 2020

Ce rapport, déposé au terme de deux ans de travaux, était très attendu par les intervenants du milieu, dont plusieurs sont membres du Comité d’examen. Au Québec, les services policiers enregistrent chaque année autour de 20 000 infractions commises en contexte conjugal. Dans près de 80 % des cas, la victime est une femme. Pour Manon Monastesse, directrice de la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes, « c’est vraiment quelque chose qu’on salue parce que ça faisait presque 10 ans qu’on demandait que ce comité soit mis sur pied. Comme on le voit en Ontario, où il existe depuis 15 ans, ça fait des changements notables. »

Non à toutes les violences vécues par les femmes

06 Décembre 2020

La Coordination du Québec de la Marche mondiale des femmes (CQMMF) se joint à toutes les citoyennes et tous les citoyens qui se rappellent les quatorze femmes assassinées à l’École polytechnique de Montréal, le 6 décembre 1989. Elles ont été tuées parce qu’elles étaient des femmes, c’était un véritable féminicide de masse!  Aujourd’hui, nous lançons un cri du coeur et un appel à la solidarité pour dire non à toutes les violences dont sont victimes les femmes, et ce, à travers la planète.

Plan de lutte contre la violence conjugale : les maisons d’hébergement veulent plus de mesures

04 Décembre 2020

Le gouvernement Legault a annoncé jeudi un investissement de 180 millions de dollars pour mieux lutter contre la violence conjugale, et la majorité de l'enveloppe budgétaire ira aux maisons d'hébergement. « C'est un pas dans la bonne direction, mais malheureusement, ça ne répond pas totalement à nos besoins », dit Manon Monastesse, directrice de la Fédération des maisons d'hébergement pour femmes, qui estime que ces sommes combleront seulement le tiers des besoins dans un contexte où ces maisons doivent pouvoir offrir rapidement de nouvelles places.

Rogers provides hundreds of phones as critical digital lifelines for Quebec women experiencing violence and abuse during COVID-19

04 Décembre 2020

“It is crucial for women victims of violence, regardless of the region across Quebec, to be able to communicate easily and quickly with their loved ones, but also to stay in contact with shelter teams in case of need or danger,” said Manon Monastesse, Executive Director, Fédération des maisons d’hébergement pour femmes. “All the more so in this time of the pandemic, during which it is advisable to stay at home and go out as little as possible. Phones are tools that allow women to communicate securely and discreetly with shelters.”

Violence conjugale; Québec songe à implanter le bracelet électronique

03 Décembre 2020

 Le plan d’action de lutte à la violence conjugale présenté jeudi par le gouvernement Legault ne comporte aucune nouvelle somme d’argent destinée à développer le réseau des maisons d’hébergement qui accueillent les femmes cherchant à éviter les coups portés par leur conjoint.

Rogers provides hundreds of phones as critical digital lifelines for Quebec women experiencing violence and abuse during COVID-19

03 Décembre 2020

“It is crucial for women victims of violence, regardless of the region across Quebec, to be able to communicate easily and quickly with their loved ones, but also to stay in contact with shelter teams in case of need or danger,” said Manon Monastesse, Executive Director, Fédération des maisons d’hébergement pour femmes. “All the more so in this time of the pandemic, during which it is advisable to stay at home and go out as little as possible. Phones are tools that allow women to communicate securely and discreetly with shelters.”

Violence sous silence

03 Décembre 2020

À l’occasion de la campagne internationale d’activisme contre la violence faite aux femmes, du 25 novembre au 10 décembre, plusieurs organismes locaux invitent la population à réfléchir aux conséquences de l’isolement sur le quotidien des victimes de violence conjugale. À Chambly, c’est la campagne « 12 jours d’action » qui a rallié les troupes jusqu’au 6 décembre, et incité tous et chacun à partager et à faire connaître les ressources d’aide disponibles.

Violence conjugale: Québec songe à implanter le bracelet électronique

03 Décembre 2020

En conférence de presse, les ministres Isabelle Charest et Geneviève Guilbault ont confirmé les sommes déjà annoncées en mars dans le budget déposé par le ministre des Finances et destinées aux maisons d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale. D’ici cinq ans, Québec prévoit donc verser 120 millions $ à ce réseau, dont 24 millions $ dès cette année. Mais pas un sou promis en mars n’a été versé à ce jour.   Selon la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale, les montants consentis par Québec ne couvriront que le tiers des besoins.

Bracelet électronique pour homme violent ?

03 Décembre 2020

Entrevue de Manon Monastesse, dg et porte-parole de la FMHF, répondant aux questions de Patrice Roy dans le téléjournal de 17h et 18h.   Revoir l'entrevue : PART 1 | PART 2

Des bûches de Noël au profit de la maison Le FAR

02 Décembre 2020

Les étudiants du programme de Techniques de gestion d’intervention en loisir au Collège Laflèche ont remis un montant de 1000 $ à la maison d’hébergement Le FAR grâce à la vente de bûches de Noël de la Pâtisserie Michaud.

Trois maisons d’hébergement de la région se partagent 75 000$

02 Décembre 2020

Rio Tinto souhaite s’impliquer dans la lutte contre la violence domestique et familiale. La multinationale a remis 360 000 $ à 12 centres d’hébergement au Canada, dont trois se retrouvent au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le Centre féminin du Saguenay, Puakuteu Comité de femmes de Mashteuiatsh et la Passerelle à Alma ont donc reçu 25 000 $ chacun. Cette contribution permettra à ces organismes de continuer à fournir un refuge sûr aux femmes et à leurs familles, en plus d’assurer divers services de soutien.

12 jours d’action : « Violences systémiques, qu’on en finisse! »

01 Décembre 2020

La campagne annuelle des 12 jours d’action contre les violences faites aux femmes a pris son envol le 25 novembre dernier et se poursuivra jusqu’au 6 décembre, date qui marquera le 31e anniversaire de la tuerie de la Polytechnique. Pandémie oblige, les activités de sensibilisation et les commémorations prennent une tournure différente cette année. Malgré tout, les organismes s’adaptent afin de bien souligner cette campagne importante.

12 jours d’action : « Violences systémiques, qu’on en finisse! »

01 Décembre 2020

Encore dans le cadre des 12 jours d’action, la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes a lancé sa campagne « Il s’engage pour elles, et toi? ». Il s’agit d’un appel plus particulier aux hommes, pour les inciter à s’engager pour la cause. Ils sont notamment invités à signer le « manifeste des hommes alliés contre les violences faites aux femmes ». Dans celui-ci, ils s’engagent par exemple à dénoncer les manifestations de violence ou les commentaires sexistes, sensibiliser leur entourage ou encore à participer à l’éducation des enfants en ce qui a trait au consentement.

Les violences systémiques envers les femmes aggravées par la pandémie

30 Novembre 2020

Alors que les 12 jours d’action contre la violence faite aux femmes battent leur plein, force est de constater que la violence systémique est le point commun qui relie de plus en plus de femmes, particulièrement en temps de pandémie, dans l’Est-du-Québec comme ailleurs.

Violence faites aux femmes : opération sensibilisation de la Table de concertation des groupes de femmes de la Montérégie

30 Novembre 2020

«J’en ai plein l’masque des violences faites aux femmes : Agissons ensemble !» est la campagne de la Table de concertation des groupes de femmes de la Montérégie (TCGFM) pour sensibiliser la population et les instances municipales. Elle invite à enlever les masques qui empêchent de «reconnaître toutes les formes de violences faites aux femmes, les dénoncer, et contribuer à leur élimination».

Une maison d'hébergement pour femmes en Estrie déborde

30 Novembre 2020

La maison d'hébergement l'Escale de l'Estrie, qui vient en aide aux femmes et aux enfants victimes de violence conjugale et familiale, est débordée. L’on peut parfois compter jusqu'à 7 familles en attente d'une place. 

Une maison d'hébergement pour femmes en Estrie déborde

30 Novembre 2020

Une situation exacerbée par la COVID-19, selon Julie, intervenante à l'Escale de l'Estrie. «Même avant la pandémie, c'était plein, donc là, on a des listes d'attente. Chaque fois qu'une chambre ou un appartement se libère, il y a une femme qui attend pour pouvoir s'y installer», a-t-elle déclaré.

La pandémie exacerbe la violence conjugale au Canada

29 Novembre 2020

Les maisons d'hébergement pour femmes au pays ont constaté une escalade de la gravité de la violence, selon un récent rapport national.

Pages